À chaque laisse son utilité

Il est parfois laborieux de choisir parmi toutes les laisses étalées dans les magasins spécialisés. En découvrant leurs spécificités, il est plus facile de déterminer laquelle convient le mieux à notre besoin.

La laisse à enrouleur

Pouvant être transporté partout, cet accessoire est doté soit d’une sangle, soit d’un fil. Donnant au canidé le libre arbitre de sa direction et sa vitesse, il est primordial de vérifier son système de freinage. Il est à utiliser avec parcimonie, car le chien risque de perdre ses repères entre le côté strict de l’éducation qu’il reçoit et la liberté procurée par cet instrument.

Composée de maillons en métal

Équipée généralement d’une lanière en cuir, elle est idéale pour tenir par exemple un molosse. Grâce à cet objet, un animal qui a tendance à mordiller sa laisse perdra vite ses habitudes. Son utilisation tend à disparaître, car le bruit qu’elle émet entraîne des traumatismes chez le chien. De plus, elle est assez lourde, peu pratique et risque de blesser les mains si le compagnon à quatre pattes se met à courir partout.

Le nylon, la nouvelle tendance du moment

Disponible dans divers coloris, elle présente de nombreux atouts non négligeables comme son poids minime et sa maniabilité. Il est recommandé de prendre une laisse en nylon à poignée rembourrée et qui soit assez résistante pour une totale maîtrise de l’animal.

La laisse courte

Ne dépassant pas les 50 cm de long, ce type d’accessoire s’apparente surtout à une poignée. Il est  utilisé pour faire marcher au pied un canidé dont la liberté de mouvement est assez restreinte.

Celle en cuir

D’un aspect élégant, elle est surtout appréciée par son aspect visuel. Elle requiert un entretien régulier, car elle a tendance à s’abîmer rapidement. En effet, elle se fragilise vite et risque de se casser si elle est mouillée ou souvent mâchouillée. Largement utilisée, il y a quelques années, elle est de plus en plus délaissée au profit de laisses plus pratiques.

You may also like...