Déclarer la guerre aux vers en offrant un vermifuge à son chien

vermifuge chien

De tous les moyens de lutte contre les maladies occasionnées par les vers parasitaires des chiens, le vermifuge pour chien semble présenter une efficacité satisfaisante qui garantirait la prévention contre le risque de décès lors des graves infestations. Par ailleurs, il est rudement conseillé de prendre la vermifugation au sérieux car le risque de contamination du propriétaire et de sa famille n’est pas minime.

Savoir administrer un vermifuge à son chien au bon moment

Pour assurer une bonne protection de son chien contre les infestations parasitaires, le bon respect de la fréquence de vermifugation se trouve être un devoir indispensable pour le maître. Par contre, l’âge de l’animal figure comme un paramètre d’entrée non négligeable pour la détermination de cette fréquence. Pour les chiots, la prise de vermifuge doit être intercalée de deux semaines seulement à cause de leur système immunitaire encore précaire. Ce rythme est maintenu durant les trois premiers mois suivant leur naissance avant de basculer à une fois par mois avant l’âge de six mois. Pour le cas des chiennes qui doivent mettre bas leurs progénitures, le vermifuge s’administre trois jours précédant la saillie et dès la mise bas. Par la suite, elles auront besoin d’être vermifugées à fréquence de deux fois par mois durant les deux premiers mois d’allaitement. Enfin, le chien adulte recevra son vermifuge deux à quatre fois par an, toutefois cette cadence dépendra surtout des habitudes de vie de l’animal, sa forme de santé et des risques de contamination auxquels il s’expose.

Préférer le vermifuge naturel pour son chien

Comme il est assez difficile de cerner les phénomènes d’allergie chez les animaux, l’utilisation de vermifuge naturel permet de protéger son chien des vers en toute tranquillité. En effet, les vermifuges élaborés à base de produits chimiques constituent de réels risques de crise d’allergies chez certains chiens. Aucun maître ne souhaiterait voir son chien être victime d’effets secondaires enclenchés par les vermifuges d’où l’intérêt de passer par les produits de phytothérapie proposés par les laboratoires spécialisés. Ces derniers possèdent de réelle compétence dans la recherche de vermifuge naturel provenant d’extraits végétaux (armoise, pyrèthre, arbre à thé, écore de grenadier, pépins de courge et autres).

You may also like...