Faire de l’éducation de son chiot japonais un succès

Les chiens japonais sont réputés pour leur caractère amical sans égal. Vous qui souhaitez vous en procurer dans les temps qui viennent ou qui êtes déjà en possession, voici quelques conseils pour réussir leur éducation.

Spécificités des chiots nippons

Photo credit: roger_ipa

Photo credit: roger_ipa

L’on compterait aujourd’hui plus d’une dizaine de race de chien japonais. Ils sont dotés d’un calme  légendaire. Plaisant les pays des quatre coins du monde, le Shiba ainsi que l’Akita japonais sont les plus célèbre. Leur nom font référence à leur région d’origine. Issue d’une région montagneuse au nord du Japon, l’Akita est connu pour son pelage si dense. Quant au Shiba: proche-parent de l’Akita, il est reconnu comme étant patrimoine national et bénéficie d’une protection particulière. Par ailleurs, les Husky sont de véritables attractions touristiques de la destination Japon. Ces  chiens de traineaux en voie de disparition comptent parmi les plus courageux et robustes de la planète.

Être un autoritaire tendre

Photo credit: _tar0_

Photo credit: _tar0_

Les chefs de meutes japonais adoptent cette attitude. Pour qu’un non soit ferme, il ne faut pas que ce soit impérativement un non joint à un cri. Les chiots japonais y sont très sensibles et ont tendance à s’enfermer dans une bulle, quitte à vous ignorer si vous leur crier dessus. Faites des gestes d’attachement en laissant toujours paraître que vous êtes le maître et que c’est vous qui commandez. Par exemple, soyez tendre lorsque vous les appelez, de façon à ce qu’ils ressentent que vous teniez à eux. Il va sans dire que la tendresse joue également un rôle important dans la confiance. Qui plus est, facilite leurs apprentissages.

Les rassurer et montrer l’exemple

Les chiots japonais sont assez hardi. Toutefois, les premières semaines sont la plupart du temps rudes. Face à un nouveau cadre, un nouvel environnement et surtout loin de leur famille, ils ont besoin de se trouver de nouveaux repères. Ne vous étonner donc pas si ils sont réticents par rapport à certaines choses ou si ils se mettent à explorer partout en fouinant et mâchouillant tout ce qu’il trouve. En outre, ils pleurent souvent lorsqu’ils sont seuls. Pour y remédier, l’attitude cité précédemment est toujours valable lorsque vous le rassurer. Comme pour tout autre chiot, ‘oubliez pas les récompenses pour les bonne conduites et les punitions dans les cas contraires.

Les stimuler pour leur développement

Photo credit: _tar0_

Photo credit: _tar0_

Permettre aux chiots japonais de jouer dans des endroits spacieux de temps en temps est fortement recommandé. Ils auront l’occasion d’entendre des bruits différents, des paysages et des cadres variés. De cette manière, ils pourront s’adapter facilement à toutes les situations.  D’autre part, mettez à leur disposition des jouets pour qu’ils ne s’ennuient pas, mais surtout pour épargner vos meubles et décorations. Les fameux Kong feront parfaitement l’affaire, des jouets en caoutchouc voué à part entière à stimuler les chiots en pleine éducation, un allié du dressage.

Comme toute personne qui éduque, armez-vous de beaucoup de patience! C’est avec le temps que l’on apprend les choses qui deviennent nos habitudes. Ils ne sont en aucun cas acquis en un claquement de doigts. Les chiots japonais sont de véritables merveilles, qui une fois grands vous épateront encore plus. Aussi, pourquoi pas un séjour au Japon afin de rencontrer et échanger avec les spécialistes de dressage de chien japonais?

You may also like...