Faire d’un berger allemand un excellent chien de garde

Pour transformer un berger allemand en un excellent chien de garde, son dressage doit suivre quelques règles essentielles.

Attitude face aux étrangers

Il est important que le berger allemand sache faire preuve de méfiance envers les étrangers. Aussi mignon que soit un chiot berger allemand, il est préférable d’inciter les personnes qui passent à ne pas le caresser. Mais cette interdiction s’adresse aussi bien aux étrangers qu’à ses propriétaires, englobant aussi bien les parents que les enfants. Une attitude aussi austère érigera une sorte de barrière entre l’animal et son entourage. Cette situation contribuera par la suite à forger son caractère. Malgré tout, ses maîtres doivent se faire obéir et respecter de lui.

Le tenir en laisse

Un chiot issu de cette race est déjà doté d’une belle énergie. Il est nécessaire de demeurer ferme lors de son apprentissage à la marche en laisse. Au commencement, il faut d’abord le positionner à gauche de soi, de manière à ce que le milieu de son dos se trouve à côté du genou gauche de son propriétaire. Il est ensuite essentiel de maintenir la laisse avec les deux mains et commencer à marcher à pas lents. Si le canidé se trouve trop en avant, tirer sur sa laisse en lui intiment l’ordre de se mettre au pied l’incitera à revenir sur ses pas. Trop en retrait, il suffit de tourner brusquement vers la droite en tirant sur la laisse. A chaque fois, il est préférable d’attendre qu’il adopte la position adéquate de départ avant de recommencer l’exercice.

Ne pas accepter de nourriture d’un étranger

De nature gourmande, le berger allemand risque d’être empoisonné en mangeant n’importe quoi ou en acceptant de la nourriture de quelqu’un. Pour l’exercer à ne pas manger tout ce qu’il voit, il faut lui intimer l’ordre de ne pas toucher à un aliment déposé sur le sol. Il est préférable d’éviter de lui donner à manger dans la main, car il peut reproduire cette habitude avec un étranger.

You may also like...