Hiérarchie et maître, de l’importance du statut de maître

Posséder un chien, c’est d’abord savoir s’imposer en tant que son maître. Le chien est en effet naturellement prédisposé à obéir à une figure d’autorité. En l’absence d’un maître, le chien peut se sentir mal. Voici donc quelques explications plus précises sur le sujet.

Pourquoi le chien a besoin d’un maître ?

Initialement, il y a de cela des siècles, le chien était un animal sauvage vivant en meute. Aujourd’hui meilleur ami de l’homme, le chien a dû s’adapter. Dans cette adaptation, il reste certains comportements grégaires dont notamment la recherche du rôle de meneur de meutes. Le maître doit ainsi savoir s’imposer en tant que tel. Pour que le chien ait une figure d’autorité à laquelle obéir, mais aussi et surtout pour son équilibre personnel. Un chien sans repères se sent obligé de prendre la place de meneur. Une place qui peut le perturber en lui causant stress et angoisse.

Prendre en main les choses dès le début

Devenir le maître de son chien est une étape cruciale de son éducation. Cela doit commencer alors même que le chien est encore un chiot. Ainsi parmi les mauvais comportements de maître, se contenter du fait que le chien sache faire ses besoins dehors et ne pas s’occuper du reste est une très mauvaise attitude. En aucun cas, laisser son chien seul livré à lui-même est une bonne idée. S’imposer comme maître est obligatoire. Toutefois, comme chaque chien possède sa propre psyché, il faut connaître les meilleures manières pour s’imposer en tant que telles. Le besoin de hiérarchie s’explique par la vie sociale. Le chien n’est pas seul et cela doit être marqué dans son esprit dès le début de sa vie. Pour les maîtres ayant raté cette étape cruciale, des stages d’initiation existent !

You may also like...