Le dressage au mordant

Pour qui ?

Le dressage au mordant est spécialement destiné à une certaine catégorie de personnes exerçant des métiers à risques comme agent de sécurité ou gardien voire même de transport de fonds (arrêté du 26 octobre 2001). Ainsi, lors de l’inscription, il est demandé aux participants de fournir une copie de la déclaration d’activité mentionné à l’article 9 de l’arrêté. Comme son l’indique, il n’est donc pas surprenant que la pratique soit très règlementée.

Les réglementations générales

Posséder un chien dressé au mordant est donc une très grande responsabilité qui n’est pas accordé à n’importe qui. Ainsi, les maîtres comme les chiens doivent répondre à certains critères. Ainsi, au regard de la loi, le dressage au mordant ne peut être mis en place que dans des centres de dressage habilités uniquement. Il est donc impossible de faire un dressage à domicile.

Un maître chien dressé au mordant ne doit pas avoir de casier judiciaire. Toute condamnation pour infraction à lois afférentes à la protection et à la santé des animaux annule le certificat. D’ailleurs, le propriétaire doit faire une déclaration sur l’honneur à ce sujet.

Le chien doit y être habilité (cf liste des chiens autorisés au mordant), à l’exercice du mordant. Concrètement, lors des séances de pratiques, un homme d’attaque permettra d’entraîner le chien à mordre sur certaines parties du corps essentiellement et ce, sur ordre de son maître.

Une attestation de connaissances et de compétences est délivrée à la personne qui a finit sa formation dans son intégralité. Pour l’obtention de cette attestation, il existe des critères d’évaluations précises comme la capacité physique et mentale du chien, la maîtrise du maître, la capacité du maître à reconnaître les champs d’actions et les limites ainsi que la réussite des séances pratiques.

You may also like...