dresser chien

Pourquoi Dresser un chien ?

Votre chien est un membre à part entière de votre famille. Et comme dans tout groupe social et solidaire, il y a des émotions, des interactions des conflits à gérer. N’oublions pas que le chien descend du loup, animal dont la principale caractéristique est de vivre en meute avec ses règles et sa hiérarchie. Aussi, pour vivre avec votre chien en harmonie dans votre foyer, il est important de mettre en place l’éducation de votre animal de compagnie. Dressage et éducation de votre chien lui permettront d’apprendre les bases de la sociabilisation, de l’obéissance, et de comprendre sa place au sien votre famille. Mais éducation et dressage ne se limitent pas à un rapport dominant-dominé, mais plutôt à une complicité avec votre animal et une relation remplie de bienveillance et de respect. Il est important d’éduquer et de dresser son chien afin d’éviter certains risques. Votre chien ne doit pas attaquer, mordre d’autres animaux ou pire une personne. Les raisons d’éduquer son chien sont nombreuses. Nous vous expliquons ici, quels sont les règles, conseils et astuces pour choisir la meilleure façon de dresser son chien.

Quelle différence entre le dressage et l’éducation d’un chien ?

Étymologiquement, il existe une différence entre ces deux termes. L’éducation canine se réfère aux différentes phases d’apprentissage du chien au sien de votre foyer ou dans la société. Si on vulgarise, c’est lui apprendre les bonnes manières ! Le dressage canin est le fait de lui apprendre des ordres, un comportement dans une situation donnée et de lui donner une utilité précise. On va dresser un chien guide d’aveugle, pour trouver des survivants dans une avalanche ou pour chasser. On peut donc opposer dressage et éducation canine ou bien les voir comme complémentaire. La limite entre ces deux termes est mince, car dans les deux cas, on a une action d’apprendre quelque chose à notre chiot ou à notre chien. Le dressage canin a une connotation négative, car souvent associé à la contrainte, soumission et punition de l’animal. Mais il existe aussi le dressage positif basé sur des récompenses, jeux et félicitations. Bref, dressage et éducation de votre chien ne sont pas si antinomiques si cela se fait avec patience, bienveillance et attention.

À quel âge commencer le dressage ou l’éducation de son chiot ?

De nombreux éleveurs ou éducateurs canins conseillent de commencer l’éducation de son chiot dès le son plus jeune âge. C’est-à-dire à partir de ses 2 à 3 mois. Il est important d’établir des règles dès l’arrivée de votre chien sur ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Mais n’oubliez pas que cela reste un chiot. Sa concentration peut vite être détournée, et que votre animal suit énormément son instinct. Bien entendu, il faut y aller par phase et avoir un programme d’éducation bien défini. N’essayez pas d’en faire un chercheur de truffes avant de lui avoir la propreté ou la marche avec sa laisse. C’est donc le moment propice pour lui apprendre la propreté, à ne pas mordiller ou aboyer sans raison. De même, il n’est jamais trop tard pour éduquer son chien. Même à l’âge adulte, li est possible de corriger certains défauts de votre chien. Bien évidemment, sur un chien adulte, les résultats seront plus longs à obtenir.
dressage de chien

Par où commencer l’éducation de son chiot ?

Votre chiot a des besoins comme manger, boire, se dépenser. Il faut donc prendre en considération les points essentiels pour une bonne éducation de votre chien.

Quelle est la place de votre chien ?

Il doit intégrer la notion de hiérarchie. Qui dirige ? Qui est le maître ? C’est un exercice difficile, car cela doit toujours se faire dans la bienveillance l’écoute et non dans la violence et les cris.

Prendre sa place de maître n’est pas revêtir l’habit du bourreau. Bien au contraire, c’est récompenser votre animal à chaque bonne action. Il faut donc être patient, calme et persévérant. Cela peut passer par des jeux ou des routines.

Par exemple, lors du repas, habituer le à s’asseoir avant de lui donner sa gamelle ou à le caresser.

Poser des limites avec votre chien

Dès sa naissance, la chienne a appris à son chiot quelques règles et a déjà posé des interdits. N’avez-vous jamais vu une mère attraper son chiot par la peau du cou ? C’est une façon de lui dire qu’il a mal agi ou qu’il l’a mordillé trop fort.

Dès l’arrivée dans votre foyer, ce sera aussi à vous d’imposer des limites sur ce qu’il peut ou ne pas faire. Vous pouvez aussi imposer des limites géographiques, c’est-à-dire délimiter les espaces réservés au chiot, ceux communs et ceux qui lui sont interdits comme les chambres par exemple.

La propreté de votre chien

C’est la hantise des propriétaires de chiens. Apprendre l’hygiène à son chien peut sembler laborieux, amis avec de bons conseils et en prenant en compte le comportement de votre chiot cela est simple.

Là aussi, plus l’éducation se fait tôt, plus cela sera facile. Au bout de quelques mois, la plupart des chiots ou des chiens sont propres.

Habituer votre chien à manger à heure fixe. Il est conseiller de fractionner sa ration quotidienne en deux fois minimum, une en matinée et une autre en fin d’après-midi. En respectant des horaires fixes, vous allez aussi programmer sa digestion et donc le moment ou il doit faire ses besoins.

Des sorties dites d’hygiène » à heures fixes. Vous pouvez attendre 30 minutes après la fin de son repas ou bien le sortir dés que vous rentrez du bureau ou que votre enfant rentre de l’école. L’important, c’est d’habituer votre chien à des horaires précis.

Pensez à le récompenser. Dans l’idée d’une éducation ou d’un dressage canin positif, il faut récompenser votre chien lorsqu’il a fait ses besoins en extérieur. Une petite friandise, des mots encourageants stimule votre animal et un meilleur comportement.

Intеrrоmреr-lе en cas de désobéissance. Si vous voyez votre chiot faire ses besoins dans votre maison, ne crier pas ou ne le frappez-pas. Cela serait inutile. Prenez votre chien immédiatement et sortez le pour qu’il finisse ou déposez-le sur un tapis de propreté.

La vie en communauté et votre chien

Votre chiot doit apprendre à être sociable avec les membres de la famille, mais aussi les voisins, les passants lors de vos promenades ou les autres animaux.

Lui apprendre la sociabilisation, c’est aussi lui permettre de se sentir bien et en confiance dans différents environnements. Le sociabiliser, c’est lui apprendre à gérer sa peur et aussi son agressivité.

Il faut habituer votre chien aux nombreux sons qui l’entourent (voiture, musique, …) et lui laisser aussi une certaine liberté avec son instinct d’explorateur.

dresser un chien

La vie en communauté et votre chien

Votre chiot doit apprendre à être sociable avec les membres de la famille, mais aussi les voisins, les passants lors de vos promenades ou les autres animaux.

Lui apprendre la sociabilisation, c’est aussi lui permettre de se sentir bien et en confiance dans différents environnements. Le sociabiliser, c’est lui apprendre à gérer sa peur et aussi son agressivité.

Il faut habituer votre chien aux nombreux sons qui l’entourent (voiture, musique, …) et lui laisser aussi une certaine liberté avec son instinct d’explorateur.

Quel ordre apprendre en premier à son chien ?

L’éducation ou le dressage de votre chien va passer obligatoirement par une phase d’apprentissage d’ordre de base. C’est un exercice répétitif, mais qui doit se dérouler comme un jeu pour votre chiot.

C’est un travail indispensable pour profiter de vos ballades avec votre chien. N’oubliez pas que toute méthode d’éducation ou de dressage canin impose une récompense pour toute bonne action. Donc, lors de vos exercices, prévoyez des croquettes ou friandises pour féliciter votre chien lorsqu’il exécute correctement un ordre.

Assis : c’est l’ordre de base. Votre chien doit s’immobiliser et être à l’écoute.

Couché : cet ordre va lui permettre de comprendre qu’il doit regagner son panier et rester calme.

Pas bouger : il fait suite à l’ordre couché. Le chien comprend qu’il doit rester dans son panier. De même lors de vos ballades, votre chiot comprendra qu’il ne doit pas courir après des cyclistes ou des joggers.

Stop : votre chien avec cet ordre doit s’arrêter ou s’immobiliser à distance. Il doit comprendre qu’il doit stopper sa course instantanément avec cet ordre. C’est essentiel pour la sécurité de votre chien.

Marcher en laisse : lors de votre promenade, votre chiot ne doit pas tirer sur sa laisse ou s’étrangle avec son collier.

Le rappel : lorsque votre chien entend son nom, il doit comprendre qu’il doit revenir auprès de vous. C’est une condition sine qua non afin de lui enlever sa laisse lors de vos ballades.

Quels mots pour dresser son chien ?

En réalité, il n’y a pas de vocabulaire précis ou de lexique des ordres canins. L’important est surtout d’utiliser toujours le même terme pour le même ordre. Bien sûr, toute votre famille devra utiliser les mêmes mots.

On doit utiliser peu de mots, un à deux au maximum, sinon votre chien sera complètement perdu.

Par exemple, pour le rappel il faudra choisir entre « au pied », « ici » ou « come » et s’y tenir !

Certains chiens sont plus sensibles au son qu’à un mot. C’est pourquoi certains éducateurs conseillent le clicker. C’est un boîtier qui va produire un son lorsque l’on appuie dessus. Le clicker va induire une logique de conditionnement par rapport à une action souhaitée.

Comment punir ou gronder son chiot ou son chien ?

Avoir une méthode d’éducation ou de dressage positive, ne veut pas dire pour autant laxiste ou permissif.

Être violent avec son chien n’est pas une réponse adaptée à une sanction ou à une réprimande. Donc, un coup de pied, un collier étrangleur ou électrique sont à BANNIR !

Tout autoriser à son chien, sans le sanctionner est totalement inefficace. De même, l’enfermer dans une pièce pour le punir sera sans conséquence sur le comportement de votre chiot.

Il faut donc utiliser un stimulus ou un marqueur négatif. Un « non » sur un ton se, ferme et fort est largement conseiller.

Une attitude physique d’opposition (affirmer sa position de dominant) ou une attitude d’ignorance totale temporaire de l’animal peuvent aussi faire office de sanctions.

N’oubliez pas qu’il y a une question de timing entre la sanction et la bêtise qu’a pu faire votre chien. Réagir une heure après sera contre-productif.

Mes enfants, mon chien et son éducation

Généralement, les enfants sont les demandeurs ou les déclencheurs dans le choix d’accueillir un chien dans votre foyer.

Éduquer son chiot, c’est aussi apprendre à ses enfants quelques règles basiques pour une bonne cohabitation.

Il faut que vos enfants laissent le chien dormir, respecter son espace de vie, le laisser tranquille quand il mange et ne pas le laisser seul avec lui sans surveillance.

Il faut savoir aussi présenter le chien à vos enfants afin qu’ils n’en aient pas peur.

Impliquer votre enfant dans les taches positives comme la ballade, les jeux, mais aussi plus contraignante comme ramasser les déjections ou nettoyer les gamelles.

Vers quel professionnel se tourner pour éduquer son chien ?

Avoir recours à un spécialiste pour l’éducation de votre chien est la plus sûre méthode. Qualifié, expérimenté, il saura vous apporter les bons conseils et adapter sa technique de dressage par rapport au comportement de votre chien.

Avant de choisir votre professionnel canin assurez-vous qu’il dispose de l’Acaced  (attestation de connaissance pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques)

Vous pouvez avoir recours à :

Un éducateur canin

Il est souvent en auto-entrepreneur et doit être titulaire d’un BP éducateur canin. D’autres diplômes ou formations existent mais ne sont pas reconnus. Vous pouvez aussi vous tourner vers les clubs canins qui regroupent des activités d’éducation canine, sportives comme l’agility dog.

Le comportementaliste canin

Cette profession s’intéresse aux comportements des chiens, chats et des chevaux. Il va analyser des troubles du comportement canin (agressivité, peur, aboiement excessifs,…). Il aidera le propriétaire de l’animal à trouver la solution adaptée à ce problème.

À l’heure actuelle, il n’y a pas de formation officielle de comportementaliste canin.

Le vétérinaire comportementaliste

Un vétérinaire peut en complément de son cursus de docteur en médecine. Il est le seul professionnel à pouvoir prescrire un traitement médicamenteux pour votre chien

Quelle méthode utiliser pour dresser ou éduquer son chien ?

Il existe de nombreuses techniques pour le dressage ou l’éducation des chiens. Chaque méthode s’appuie sur les besoins de votre chien, son comportement ou sa race.

Il existe de nombreuses méthodes, livres ou vidéos ou tutoriels disponibles (Chloe flesh, Educ-dog,…).

Le clicker training

Cette technique de dressage utilise un boîtier (un clicker) qui produit un son « Click » lorsque l’on appuie dessus. A chaque fois que votre chien adopte la posture souhaitée, vous devez « clicker ». Chaque action correctement réussie s’accompagne d’une récompense pour votre chien.

 La méthode du Leurre

Avec une friandise, un objet ou votre main, vous allez guider votre chien pour l’amener à un point précis ou à effectuer une action. Par exemple, vous allez cacher une friandise sous votre main plaquée au sol, pour que votre chien se couche. C’est l’une des techniques la plus courante.

Le Dressage des chiens de chasse

Dresser un chien d’arrêt, un chien courant, rapporteur, de terrier ou de gibier est assez long. Il faut compter à minima une année de dressage. Il faut généralement faire appel à un dresseur professionnel ou à un éducateur canin spécialisé. Privilégiez ceux qui utilisent les méthodes de renforcement positif (friandises, récompenses) ou le sifflet de dressage.

Combien coûte les cours de dressage ou d’éducation pour mon chien ?

Les prix sont très variables en fonction de la structure vers laquelle vous vous tournez, la durée et le type de cours de dressage.

À titre indicatif, vois ci quelques tarifs :

  • Un cours individuel : entre 40 € et 80 € de l’heure
  • Un cours collectif : entre 20 € et 40 € par heure une adhésion en club pour l’année coûte entre 100 € et 200€.
  • Une adhésion à un club canin : entre 100 € et 200 € par an

Les prix peuvent être dégressifs en fonction du nombre d’heures prises.

Il faut à minima compter 7 à 10 heures de cours pour apprendre les rudiments avec votre chien.

Existe-t-il des races de chiens faciles à dresser ?

Rappelons que l’éducation de votre chien dépend essentiellement de la relation construite entre votre animal et vous. Cela repose sur de la bienveillance, du bien-être et de la persistance.

Néanmoins, certaines races de chiens sont plus réceptives à un apprentissage des ordres ou de taches spécifiques (chasse, garde et défense, troupeau, sauvetage). On peut citer les plus connus comme :

Le berger allemand, le berger australien, le malinois, le border Collie, le colley, le golden retriever, le Berger des Shetland.

Prévenir les accidents en dressant son chien

Avec une bonne éducation, un certain nombre de cours de dressage votre chien sera plus calme et plus obéissant. Cela lui permettra d’éviter un certain nombre d’accident comme se faire renverser par une voiture, chuter dans un vélo ou de se blesser en forêt.

Mais il reste indispensable de lui souscrire une assurance santé pour chien (comme celle de Animal Assur). Elle vous permettra la prise en charge des frais vétérinaires en cas d’accident et de maladie.

De plus les chiens de catégorie 1 et 2 doivent obligatoirement avoir une assurance responsabilité civile.

Pour souscrire une assurance pour votre chien ou une mutuelle santé, rien de plus simple. Vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance pour chien ; C’est simple, sans engagement et gratuit. En quelque clics, vous aurez accès aux meilleures garanties pour votre animal de compagnie.