Faut-il commencer le dressage très jeune ?

chiots

Faut-il commencer le dressage d’un chien tôt ? Oui, mais il ne faut pas lui apprendre n’importe quoi. De 2 à 5 mois, le chiot est comparable à un bébé. Il n’est encore capable de reproduire les gestes ou le comportement que l’on attend de lui. D’ailleurs, à cet âge, il peut se révéler très maladroit.

Un dressage à petite dose

Au lieu d’un dressage pur, on parlera plutôt de le « guider positivement » pour qu’il découvre son environnement. C’est aussi essentiel pour qu’il l’apprécie à sa juste valeur. Un chien qui devient peureux à l’âge adulte a souvent été traumatisé durant cette période.

Acquérir de la confiance est sans aucun doute un passage obligé pour le jeune chiot. Comme avec un enfant, il devra être confronté à des nouveautés : texture, goûts, odeurs, bruits. Le fait de le bousculer un peu, sans toutefois tomber dans la cruauté ou la violence, est indispensable pour développer sa personnalité. C’est le B.A. BA des étapes de dressage.

Un dressage comportemental

Cependant, dès qu’un chiot est sevré, il faut commencer à lui inculquer quelques règles pour éviter les mauvaises habitudes. Lui apprendre à reconnaître son nom est la première étape. Sans entrer dans les ordres basiques (assis, debout, couché), il est important de l’habituer à accepter vos consignes comme lui indiquer systématiquement sa place, les endroits qui lui sont interdits ou encore d’aller faire ses besoins dehors. On parle d’avantage ici, de comportement général que de techniques de dressage. Lui apprendre à gérer l’angoisse de la solitude peut s’avérer très utile en l’habituant très tôt à rester seul à la maison.

Il s’agit d’un travail de longue haleine et qui peut se révéler compliquer selon les réactions du chiot. A priori, si vous êtes un maître peu patient, il faut vraiment prendre le temps de bien choisir une race canine, facile à dresser comme le Cavalier King Charles, le Golden Retriever ou encore les chiens bergers.

You may also like...